Janusz Gabriel Niedzwiecki – militant pour la paix kidnappé par la police et emprisonné en Pologne

Von meiner Bekannten, Monika Karbowska, Militantin in Paris erhielt ich am 13. Juni diesen besorgten Brief über die Verfolgung ihres polnischen Freundes, Gabriel Niedzwiecki. Der Friedensaktivist wurde am 31. Mai mit seiner Lebensgefährtin entführt und inhaftiert. Ein Text auf Englisch ist unten angehängt.

Chers Amis,

Julian Assange va peut être suite aux tractations diplomatiques être remis aux Suisses... ou à la Russie?

Chronique – Échange de prisonniers au Sommet de Genève | Tribune de Genève (tdg.ch)

Mais nous avons hélas un deuxième prisonnier politique en Pologne: mon ami Janusz Gabriel Niedzwiecki.

Nous avons appris jeudi qu'il a été kidnappé avec sa compagne dans la rue le 31 mai par les hommes de la police politique ABW à Olsztyn – ma ville natale – où il habite. Depuis il était au secret sans avocat et sans voir sa famille. Sa compagne a été relâchée jeudi dernier et a pu donner l'alerte.

Il est accusé d'espionnage pro russe, et la police politique ABW l'a interrogé sur ses relations avec les députés européens. Avec son association, il avait fait des rapports sur la guerre dans le Donbass, sur les violations des droits de l'homme par le régime de Kiev à Odessa, il avait observé les élections en Russie et dans la Caucase. Il était membre du Forum Russie Europe, ce groupe au Parlement Européen organisé par la député Tatiana Zdanoka qui milite contre la guerre en Europe. J'y étais invitée plusieurs fois de 2015 à 2018 et j'y ai rencontré Janusz.

Au Forum Russie Europe participent des diplomates, des députés, des associatifs. Rien d'illégal dans tout cela. De la politique, du lobbying. Mais Janusz a aussi la nationalité russe par sa mère et il a effectivement des relations politiques en Russie. Mais si organiser des conférences et démarcher des députés est un acte d'espionnage alors nous sommes tous des espions!

Je crains qu'ils ne le tuent ou le brisent dans la prison. Mateusz Piskorski, cet autre ami, a passé 3 ans en détention arbitraire. Et c'était de 2016 à 2019 quand la situation politique n'était pas encore aussi violente.

Je vous envoie les textes que j'ai écrits avec la photo de Janusz, si vous pouvez envoyer à vos réseaux et publier. (Sie sind unten angehängt).

Merci,

Amicalement

Monika Karbowska

 


Gelesen 131 mal